Welcome to International Network for Natural Sciences | INNSpub

Paper Details

Research Paper | November 3, 2022

VIEWS 108
| Download 66

Phytodiversity and structure of the woody flora of cocoa, coffee and cashew agrosystems in the peri-urban area of Daloa (Centre-West, Côte d’Ivoire)

Bi Bianuvrin Noël Boué Voui, Wadja Mathieu Egnankou, Annick Victoire Koulibaly, Lou Hohinéné Carine Tah

Key Words:


J. Bio. Env. Sci.21(5), 1-13, November 2022

Certification:

JBES 2022 [Generate Certificate]

Abstract

Since independence in 1960, Côte d’Ivoire has based its economy mainly on export agriculture (cocoa, coffee, rubber, oil palm, cashew nuts, etc.). However, the development of these crops is considered the main cause of forest cover degradation. In Daloa (Centre-West), a comparative study of the phytodiversity and structure of cocoa, coffee and cashew agrosystems was conducted in order to optimize and intensify production systems in a sustainable manner. The objective is to characterize the cocoa, coffee and cashew agrosystems of Daloa in order to put in place a strategy for the sustainable management and intensification of cash crops. Surface and itinerant inventories on the one hand, and dendrometric measurements on the other, were carried out in order to collect floristic data and illustrate the structure of the agrosystems. Floristically, 54 species (43 genera, 26 families) in cocoa, 48 species (38 genera, 22 families) in coffee and 45 species (41 genera, 21 families) in cashew were recorded. Mimosaceae, Moraceae and Euphorbiaceae dominated all agrosystems and microphanerophytes dominated the biological types. Taxa from the guinean-congolian zone were the most important chorological affinities. Floristically, cocoa agrosystem was the most diverse. Furthermore, a good distribution of individuals within plant species constituting the agrosystems was noted. Also, a similarity was observed between all agrosystems, especially between cocoa-coffee and cashew agrosystems. In the structural organisation, shrubs from introduced species and large diameter individuals dominated vertical and horizontal structure of the agrosystems respectively. In Daloa, the perennial agrosystems can allow the constitution of the forest.

VIEWS 108

Copyright © 2022
By Authors and International Network for
Natural Sciences (INNSPUB)
http://innspub.net
This article is published under the terms of the Creative
Commons Attribution Liscense 4.0

Phytodiversity and structure of the woody flora of cocoa, coffee and cashew agrosystems in the peri-urban area of Daloa (Centre-West, Côte d’Ivoire)

Adou Yao CY, N’Guessan KE. 2006. Diversité floristique spontanée des plantations de café et de cacao dans la forêt classée de Monogaga, Côte d’Ivoire. Schweizerische Zeitschrift fur Forstwesen, 157(2), 31-36.

Aké-Assi L. 2002. Flore de Côte d’Ivoire, catalogue systématique, biogéographie et écologie. Tome II. Conservatoire et Jardin Botaniques, Boissera 58, Genève (Suisse), 401 p.

BAD. 2020. Le rapport dénommé Diagnostic-pays sur le financement à long terme (LTF) pour la Côte d’Ivoire. Banque Africaine de Développement 56 p.

Bhagwat SA, Willis KJ, Birks HJB, Whittaker RJ. 2008. Agroforestry: a refuge for tropical biodiversity? Trends in Ecology and Evolution 23(5),261-267.

Boko BB, Koulibaly A, Amon-Anoh DE, Dramane KB, M’Bo KAA. Porembski S. 2020. Farmers Influence on Plant Diversity Conservation in Traditional Cocoa Agroforestry Systems of Côte D’Ivoire. International Journal of Research Studies in Agricultural Sciences (IJRSAS) 6(12), 1-11.

Camara A. 2007. Dynamiques régionales et systèmes ruraux en Guinée forestière, Vers la conception d’un observatoire pour le développement. Thèse de géographie, Université d’Avignon et des pays de Vaucluse, 269 p.

Dagnelie P. 1980. Théorie et méthodes statistiques. Applications agronomiques, volume 2, Les Presses Agronomiques de Gembloux p. 378-463.

Deheuvels O, Avelino J, Somarriba E, Malezieux E. 2011. Vegetation structure and productivity in cocoa-based agroforestry systems in Talamanca, Costa Rica. Agriculture, Ecosystems and Environment 149, 81-188.

Dro B, Soro D, Koné MW, Bakayoko A, Kamanzi K. 2013. Evaluation de l’abondance de plantes médicinales utilisées en médecine traditionnelle dans le Nord de la Côte d’Ivoire. Journal of Animal & Plant Sciences 17(3), 2631-2646.

Dufumier M. 2016. L’adaptation de la cacaoculture ivoirienne au dérèglement climatique : L’agroécologie pourrait-elle être une solution ? Plate-Forme pour le Commerce Equitable 16 p.

Essola ELC. 2014. Évaluation des rendements potentiels en cacao (Theobroma cacao L.) dans les systèmes agroforestiers complexes en zone forestière à pluviométrie bimodale du centre Cameroun. Mémoire d’Ingénieur Agronome, Université de Dschang, Cameroun 78 p.

Goetze D, Koulibaly A, Porembski S, Traoré D. 2010. La dynamique récente de la végétation. In: Konaté S, Kampmann D (eds). Atlas de la Biodiversité de l’Afrique de l’Ouest, Côte d’Ivoire, BIOTA, Tome III, 526 p.

ICCO. 2015. What are the effects of intensive commercial production of cocoa on the environnement? Westgate House W5 1YY, United Kingdom. Rapport Annuel ICCO 25 p.

ICCO. 2017. Annual report 2016-2017, Rapport final, Londres, 42p. Jagoret P  Kwesseu J, Messie CA, Michel I, Eric Malézieux E. 2014. Valeurs d’usage des ligneux utilisés en agroforesterie : les cacaoyères du Centre-Cameroun. Bois et Forêt des Tropiques 321(3), 45-54.

Jagoret P, Bouambi E, Menimo T, Domkam I, Batomen F. 2008. Analyse de la diversité des systèmes de pratiques en cacaoculture. Cas du Centre Cameroun. Biotechnol. Agron. Soc. Environ 12(4), 367-377.

Koffié-Bikpo CY, Kra KS. 2013. La région du Haut-Sassandra dans la distribution des produits vivriers agricoles en Côte d’Ivoire. Revue de Géographie Tropicale et d’Environnement 2, 95-103.

Konan D, Goetze D, Koulibaly A, Porembski S, Traoré D. 2009. Etude comparative de la flore ligneuse des plantations de cacao en fonction de l’âge et des groupes ethniques dans le Centre-Ouest de La Côte d’ivoire. Ann. Bot. Afr. ouest 7, 59-79.

Koua AHG. 2007. Situation de la production de café en côte d’ivoire: cas du département d’Aboisso, état des lieux et perspectives. Mémoire du Diplôme d’Agronomie Approfondie, Ecole Supérieure d’Agronomie (Côte d’Ivoire) 76p.

Kouakou MEV. 2019. Impact des coupes d’exploitations et de gestion forestière sur la diversité végétale des parcelles reboisées de la forêt classée de Bouaflé (Centre-ouest, Côte d’Ivoire), Master Biodiversité et Gestion Durable des Ecosystèmes, UFR Environnement, Université Jean Lorougnon Guédé, 51p.

Kouassi G. 2017. Atelier de formation au greffage et à la gestion de pépinières d’anacarde, CNRA /Korhogo. La Synthèse (1413), 2-3.

Koulibaly A, Kouamé F, Traoré D, Porembski S. 2010. Structure et régénération de la végétation ligneuse, le long de transect forêts-savanes, dans la région de la réserve de Lamto (Côte d’Ivoire). Annales de Botaniques de l’Afrique de l’Ouest 6, 56-72.

Koulibaly A. 2019. Développement agricole durable: la phytodiversité comme outil de gestion des plantations de cultures de rente en Côte d’Ivoire. Agronomie Africaine, Numéro spécial 8, 139-149.

Koulibaly AV, Kouamé D, Groga N, Kouassi KE, Bakayoko A, Porembski S. 2016. Floristic characteristics of the mosaic and how forest progress on savanna in the Lamto Reserve region (Côte d’Ivoire). International Journal of Development Research 6(5), 7792-7799.

Koulibaly AV. 2008. Caractéristiques de la végétation et dynamique de la régénération, sous l’influence de l’utilisation des terres, dans des mosaïques forêts-savanes, des régions de la réserve de Lamto et du Parc National de la Comoé, en Côte d’Ivoire. Thèse de Doctorat de l’Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan, Côte d’Ivoire 137 p.

Kpangui KB. 2010. Apport des systèmes d’informations géographiques à l’étude de la diversité spécifique de l’arboretum du Centre National de Floristique (Côte d’Ivoire). Diplôme d’Etude Approfondies d’Ecologie Tropicale/Option Ecologie végétale, UFR Biosciences, Université de Cocody-Abidjan 63p.

Kpangui, KB, Vroh BTA, Goné Bi ZB, Adou Yao CY. 2015. Diversité floristique et structurale des cacaoyères du « V Baoulé »: cas de la préfecture de Kokumbo (Centre, Côte d’Ivoire). European Scientific Journal 11(36), 40-60.

Lebrun JP, Stork AL. 1995. Enumération des plantes à fleurs d’Afrique tropicale: 3. Monocotylédones: Limnocharitaceae à Poaceae. Conservatoire et Jardin Botaniques de Genève 341 p.

Lebrun JP, Stork AL. 1997. Enumération des plantes à fleurs d’Afrique tropicale : 4. Gamopétales : Clethraceae à Lamiaceae. Conservatoire et Jardin Botaniques de Genève 712 p.

Lecomte P. 1990. Place et intégration de l’arbre dans l’exploitation agricole ivoirienne du Centre-Ouest. Cas de la région d’Oumé. Mémoire de fin d’étude CNEARC, Montpellier (France) 109 p.

Loubier JC. 2001. Ecologie et sig : un outil de gestion patrimoniale appliqué aux espaces naturels touristiques. Actes des Vème rencontres. Théo Quant 14p.

Manfo DA, Tchindjang M, Youta HJ. 2015. Systèmes agroforestiers et conservation de la biodiversité dans un milieu fortement anthropisé: cas d’Obala. Revue Scientifique et Technique Forêt et Environnement du Bassin du Congo 5, 22-34.

Marcon E. 2015. Mesures de la Biodiversité. Hall Open Science, France, 269 p. Martin PJA. 2008. Influence de la fragmentation forestière sur la régénération des espèces arborées dans le Sud-ouest de la Côte d’Ivoire. Thèse de doctorat, Université de Genève 320 p.

MINAGRI. 2010. Ministère de l’agriculture, Annuaire des statistiques de la documentation et de l’information 73 p.

Morou B, Lawali S Oumani, AA, Oumani H, Guero C, Mahamane A. 2016. Ressources forestières ligneuse: diversité et usages dans le terroir villageois de Dan Saga. Afrique Sciences 12, 228-239.

N’guessan AH, N’Guessan KF, Kouassi KP, Kouamé NN, N’Guessan PW. 2014. Dynamique des populations du foreur des tiges du cacaoyer, Eulophonotus myrmeleon Felder (Lépidoptère: Cossidae) dans la région du Haut-Sassandra en Côte d’Ivoire. Journal of Applied Biosciences 83, 7606-7614.

Oro ZF. 2011. Analyse des dynamiques spatiales et épidémiologie moléculaire de la maladie du swollen shoot du cacaoyer au Togo : Etude de la diffusion à partir des systèmes d’information géographiques. Spécialité : Thèse de Doctorat en Sciences de Montpellier, Supagro, France 262 p.

Perraud A. 1971. Les sols. In : Le milieu naturel de la Côte d’Ivoire. Paris, ORSTOM, Mémoire 50, 269-390.

Piba SC, Koulibaly AV, Goetze D, Porembski S, Traoré D. 2011. Diversité et importance sociale des espèces médicinales conservées dans les agrosystèmes cacaoyers au Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire. Association des Botanistes de l’Afrique de l’Ouest 7, 80-95.

Piélou EC. 1966. Species diversity and pattern diversity in the study of ecological succession. Journal of theoretical biology 10, 370-383.

Raunkiaer C. 1934. The life form of plants and statistical plant geography. Clarendon press, Oxford 632 p.

Ruf F, Schroth G. 2004. Chocolate forest and monocultures: A historical review of cocoa growing and its conflicting role in Tropical Deforestation and Forest conservation. In: Schroth, G. et al (eds) Agroforestry and biodiversity conservation in tropical landscapes. Island Press, Washington, DC, USA pp. 107-134.

Shannon CE. 1948. The mathematical theory of communications. The Bell System Technical Journal 27, 379-423.

Snoeck D, Zapata F, Domenach A. 2000. Isotopic evidence of the transfer of nitrogen fixed by legumes to coffee trees. BiotechnologyAgron. Soc. Environ 4(2), 95-100.

Sørensen TA. 1948. A Method of Establishing Groups of Equal Amplitudes in Plant Sociology Based on Similarity of Species Content and its Application to Analyses of the Vegetation on Danish Commons. Kongelige Danske Videnskabernes Selskab, Biologiske Skrifter 5, 1-34.

Temgoua L, Momo S, Boucheké R. 2019. Diversité floristique des ligneux des systèmes agroforestiers cacaoyers du littoral Cameroun : Cas de l’arrondissement de Loum. European Scientific Journal 15(9), 1857-7881.

Trekpo P. 2003. La culture de l’anacardier dans la Région de Bassila au Nord Bénin. Projet restauration des ressources forestières de Bassila, République du Bénin, GTZ 53p.

Viana FMP, Cardoso JE, Suraiva HAO. 2007. First report of a bacterial leaf and Fruit Spot of cashew nut (Anacardium occidentale) caused by Xanthomonas campestris pv. Mangifera indica in Brazil. Plant Disease 91(10), 1361.

Vroh BTA, Cissé A, Adou Yao YC, Kouamé D, Koffi KJ, Kpangui KB, Koffi BJC. 2015. Relations entre la diversité et la biomasse aérienne des espèces arborescentes dans les agroforêts traditionnelles à base de cacaoyers: cas de la localité de Lakota (Côte d’Ivoire). African Crop Science Journal 23(4), 311-326.

Vroh BTA, Ouattara D, Kpangui KB. 2013. Disponibilité des espèces végétales spontanées à usage traditionnel dans la localité d’Agbaou, Centre-ouest de la Côte d’Ivoire. Journal of Applied Biosciences 76, 6386-6396.

Vroh BTA. 2008. Comparaison de la composition floristique des plantations de bananiers et des jachères de différents âges à celle d’une forêt naturelle résiduelle dans la Région de Dabou. Mémoire DEA, UFR Biosciences, Université de Cocody, Abidjan 49 p.

Wala K, Sinsin B, Guelly KA, Kokou K, Akpagana K. 2005. Typologie et structure des parcs agroforestiers dans la préfecture de Doufelgou (Togo). Sécheresse 16(3), 209-216.

SUBMIT MANUSCRIPT

Style Switcher

Select Layout
Chose Color
Chose Pattren
Chose Background